Gendarmerie royale du Canada
Symbole du gouvernement du Canada

Liens de la barre de menu commune

L�exploitation sexuelle des enfants dans Internet au Nouveau-Brunswick

Naviguer Internet en toute sécurité : les jeunes peuvent se protéger! (Video)

Même ici, au Nouveau-Brunswick, il y a de la pornographie juvénile, et des gens regardent, partagent et produisent des images d'exploitation sexuelle d'enfants.

 

Comment puis-je protéger mon enfant quand il va en ligne?

Les prédateurs éventuels ciblent souvent les enfants en ligne. Les parents ont la responsabilité de rester au courant des sites Web que leur enfant visite et des personnes avec qui leur enfant est en contact par Internet. Voici des conseils pour aider les parents à garantir la sécurité de leur enfant en ligne :

  • Créez des règles familiales pour l'utilisation d'Internet et faites signer à votre enfant un engagement relatif à la sécurité dans Internet (vous pouvez télécharger un document de ce genre).
  • Dès son jeune âge, établissez pour votre enfant des limites en ce qui concerne la quantité de temps passé en ligne.
  • Réglez les paramètres de sécurité de votre fureteur et demandez à votre fournisseur de services Internet quels logiciels de contrôle parental il offre.
  • Si vous avez une connexion sans fil, vérifiez qu'elle est verrouillée. Communiquez avec votre fournisseur de services Internet pour savoir comment protéger votre réseau sans fil.
  • Installez l'ordinateur familial dans un endroit ouvert et commun où vous pouvez surveiller l'activité en ligne.
  • N'oubliez pas que la sécurité en ligne ne s'applique pas seulement aux ordinateurs. Les enfants peuvent accéder à Internet à l'aide de différents types d'appareils, entre autres les téléphones intelligents et les consoles de jeux électroniques.

En bref

Comment ces statistiques se comparent-elles avec le reste du pays?

En 2009, environ 2 600 infractions de nature sexuelle ont été commises contre des enfants au Canada, entre autres des contacts sexuels, de l'incitation à des contacts sexuels, de l'exploitation sexuelle et des leurres.

On a signalé près de 1 600 incidents de pornographie juvénile à la police, ce qui représente une augmentation de 13 p. 100 depuis 2008.

Il y a eu 426 personnes accusées en lien avec ces incidents.

Il y a eu 411 cas de leurre d'enfant.

(Statistique Canada, Statistiques des crimes fondés sur l'affaire, par infraction détaillée, Canada et Provinces, 2009)

Y a-t-il des enfants exploités sexuellement au Nouveau-Brunswick?

En 2010, au N.-B., on a signalé à la GRC 71 incidents où des enfants ont été leurrés ou victimes d'exploitation sexuelle.

Parmi ces 71 incidents, dans 44 cas il s'agissait d'affaires «réelles», c'est-à- dire que l'on est parvenu à identifier la ou les victimes. Cela ne signifie pas que les autres incidents signalés étaient non fondés. La police enquête de façon exhaustive sur tous les signalements d'images d'exploitation sexuelle d'enfants.

Que considère-t-on comme de l'exploitation sexuelle d'un enfant?

Parmi les 44 affaires réelles signalées à la GRC en 2010 :

  • 15 étaient des leurres d'enfants;
  • 13 concernaient la possession d'images d'enfants exploités sexuellement;
  • 4 concernaient le visionnement et l'échange d'images d'enfants exploités sexuellement;
  • 12 concernaient la production d'images d'enfants exploités sexuellement.

Une recherche américaine sur les détenteurs d'images d'exploitation sexuelle d'enfants suggère que 55 p. 100 des contrevenants étaient des « doubles contrevenants ». Par exemple, en plus des infractions liées à la pornographie juvénile, les contrevenants étaient accusés d'avoir eu des contacts sexuels avec des enfants ou d'avoir sollicité en ligne un agent d'infiltration, qui se faisait passer pour un enfant, afin de le rencontrer à des fins sexuelles. (Wolak et coll., 2005)

Plus précisément, 40 p. 100 des contrevenants avaient eu des contacts sexuels avec un enfant et 15 p. 100 avaient commis un leurre d'enfant.

Il est fréquent que les contrevenants qui exploitent les enfants sexuellement ciblent leurs victimes en ligne.

Plus de 90 p. 100 des jeunes de onze ans et plus naviguent dans Internet, et cela fait d'eux des victimes potentielles.

Selon une étude du cabinet Erin Research effectuée en 2005, 21 p. 100 des enfants disent avoir déjà rencontré en personne quelqu'un qu'ils avaient connu en ligne.

Dans les foyers où il n'y a pas de règles au sujet de l'utilisation d'Internet, 74 p. 100 des enfants indiquent qu'aucun adulte n'est présent lorsqu'ils vont dans Internet. (Erin Research, 2005)

Selon un sondage de l'agence Ipsos Reid effectué en 2006, les parents canadiens énumèrent l'enlèvement et l'exploitation sexuelle comme deux de leurs trois principales inquiétudes en ce qui concerne leurs enfants.

La plupart des parents canadiens utilisent des méthodes désuètes et inefficaces pour éduquer leurs enfants sur la sécurité personnelle. (Ipsos Reid, 2006)

Autres renseignements :