Gouvernement du Canada Gouvernement du Canada
   
English Contactez-nous Aide Recherche Site du Canada
Accueil Cyberaide.ca Rescol choix.org VG Taskforce
   
 

Centre national de coordination contre l'exploitation des enfants (CNCEE) - Fiches documentaires - Caméras Internet

Caméras Internet

 

De quoi s’agit-il?
Une caméra Internet est une caméra numérique branchée sur un ordinateur par un port bus sériel universel (USB) ou Firewire.

Comment fonctionne-t-elle?
Une camera Internet peut fonctionner de deux façons :

1. Téléchargement par protocole de transfert de fichier (FTP)
Lorsqu’elle est configurée pour filmer, le logiciel permet à la caméra de saisir une image toutes les N secondes et de les transmettre à un site Web hôte à l’aide du protocole de transfert de fichier. Chaque image est ensuite téléchargée dans votre page Web, et est rafraîchie toutes les N secondes.

Il existe trois types de téléchargement :

  • Méta-rafraîchissement - Toute la page sera rafraîchie dans le fureteur du visiteur à intervalle déterminé par l’utilisateur. Si le programme de caméra Internet a téléchargé une nouvelle image dans le serveur, la page affichera l’image mise à jour. Cette méthode peut être très lente si la page contient de nombreux graphiques.
  • Java - De nombreux sites de caméra Internet ont recours à un programme Java pour afficher les images transmises. C’est un moyen fiable et, contrairement au méta-rafraîchissement, seule l’image est rafraîchie, et non la page toute entière.
  • Vidéo en continu - La méthode du vidéo en continu transmet rapidement une série d’images à un site Web qui offre un affichage presque en direct aux visiteurs.

2. Vidéo en continu
Le logiciel de la caméra sert de serveur. L’image est téléchargée directement de l’ordinateur sur lequel la caméra est branchée.

Répercussions pour la police, les parents et les jeunes
Les services de police ont exprimé de nombreuses préoccupations quant à l’utilisation de caméras Internet pour exploiter sexuellement des enfants.

En raison de l’évolution rapide de la technologie, les caméras Internet fonctionnent maintenant sans fil et peuvent être dissimulées presque n’importe où. Certains modèles nécessites un cordon d'alimentation, mais certains autres modèles de caméra de surveillance haut de gamme fonctionnent à piles et à l’aide d’un récepteur à portée de 100 pi qui permet d’enregistrer simultanément le signal plusieurs caméras à divers angles.

En plus de fonctionner sans fil, elles sont de plus en plus petites, ce qui les rend très populaires auprès des pédophiles car elles peuvent être dissimulées dans plusieurs endroits (par ex. dans une pièce, sur une personne).

Étant donné que la plupart des caméras Internet ont une résolution vidéo de niveau moyen pour minimiser la taille des fichiers, le vidéo obtenu n’est pas de qualité égale à celui d’une caméra vidéo haut de gamme. De plus, à moins que l’image soit prise près du sujet, la plupart des caméras Internet produisent des images pixélisées.

L’utilisation de chevaux de Troie (programmes qui semblent légitimes, mais une fois exécutés ou installés, ils endommagent l’ordinateur) a mené par le passé à la manipulation et à l’exploitation d’enfants. Si quelqu’un a transmis un cheval de Troie à l’ordinateur d’un enfant, il est possible pour cette personne d’accéder à distance à l’ordinateur, y compris tout périphérique comme une caméra Internet. Les images ou les fichiers vidéos créés par le contrevenant pourraient ensuite être utilisés pour faire chanter l’enfant en vue d’obtenir d’autres images ou de le rencontrer en personne.

Qu’elles fonctionnent sans fil ou non, les caméras Internet peuvent être dissimulées facilement dans une pièce sombre. Bien que cette technologie est souvent utilisée par les pédophiles, elle peut également être utilisée par des jeunes qui entretiennent une relation sexuelle consentante pour s’envoyer mutuellement des images en temps réel. Bien qu’ils peuvent être consentants, leurs images ne peuvent être supprimées à volonté, et ils peuvent les distribuer sans le consentement de l’autre. Certains cas semblables, où une des personnes d’un couple a distribué des images, font l’objet d’enquêtes au Canada. Il est essentiel de sensibiliser les jeunes à la permanence et aux répercussions futures de la distribution de leurs images dans Internet. De plus, il y a des conséquences criminelles à la distribution d’images sans consentement, car cela devient un cas de distribution de pornographie juvénile si le sujet est un mineur.

Les caméras Internet sont actuellement utilisées pour répondre à la demande de deux types de pornographie juvénile. Le premier type, le vidéo en continu, permet à d’autres personnes de voir une agression sexuelle se produire en temps réel. Si l’agresseur fait partie d’un réseau de pédophiles, les spectateurs pourraient demander que certains actes soient perpétrés sur l’enfant. Le deuxième type, de plus en plus populaire et rendu possible à l’aide de caméras Internet, est l’échange de fichiers audio d’agression sexuelle d’un enfant.

À mesure que l’on fait des progrès en technologie des caméras Internet, ces dernières continueront d’avoir des répercussions négatives sur les enfants et les jeunes relativement à l’exploitation. À mesure que le nombre de personnes qui utilisent les caméras Internet augmente, les risques décrits ci-dessus augmenteront également. La sensibilisation des jeunes quant aux dangers et aux répercussions de l’échange d’images par caméra Internet aidera à réduire ces risques.

Terminologie
Serveur : Ordinateur ou dispositif dans un réseau qui sert à gérer les ressources du réseau

Adresse IP : Chiffre qui identifie de façon unique chaque hôte dans un réseau

FTP : Protocole de transfert de fichier, qui sert à l’échange de fichiers par Internet

Références

Produit par :
Le Centre national de coordination contre l'exploitation des enfantsServices stratégiques et soutien opérationnel
Recherche et Développement