Gouvernement du Canada Gouvernement du Canada
   
English Contactez-nous Aide Recherche Site du Canada
Accueil Cyberaide.ca Rescol choix.org VG Taskforce
   
 

Centre national de coordination contre l'exploitation des enfants (CNCEE) - Fiches documentaires - Réseautage

Protocoles

 

FTP (File transfer protocol — protocole de transfert de fichiers) : Utilisé pour l’échange de fichiers dans Internet.

SMTP (Simple Mail Transfer Protocol — protocole de transfert de courrier simple) : Protocole Internet utilisé pour fournir des services de courrier électronique.

DNS (Domain name server — serveur de nom de domaine) : Service Internet qui traduit des noms de domaine en adresses IP .

DHCP (Dynamic Host Configuration Protocol — protocole de configuration dynamique de l’hôte) : Protocole permettant d’attribuer des adresses IP dynamiques à des unités sur un réseau.

Adressage

 

Passerelle  : Unité réseau servant de point d’accès à un autre réseau. Une passerelle sur un RL est généralement l’adresse du routeur. Peut se trouver dans Windows en tapant « ipconfig » à l’invite de commande. Exemple d’IP : 192.168.0.1

Nom d’hôte  : Nom de l’ordinateur sur le réseau. Peut se trouver en tapant « ipconfig /all » à l’invite de commande.

Adresse IP (Internet Protocol — protocole Internet) : Nombre qui identifie de façon unique tout hôte d’un réseau. Peut se trouver en tapant « ipconfig » à l’invite de commande. Exemple d’IP de RL : 192.168.0.11; exemple d’IP de RLD : 216.221.95.111

Adresse IP dynamique  : Adresse IP qui change chaque fois que l’ordinateur se connecte au réseau. Généralement utilisée avec un accès commuté (modem).

Adresse IP statique  : Adresse IP qui reste la même chaque fois que l’ordinateur se connecte au réseau. Généralement utilisée avec une connexion à haute vitesse ou à bande large.

FSI (fournisseur de services Internet) : Entreprise qui fournit l’accès à Internet. Exemples : Bell, Cogeco, Sprint, AOL.

Adresse physique  : Adresse associée à une unité réseau donnée. Cette adresse, aussi appelée adresse MAC, peut se trouver en tapant « ipconfig /all » à l’invite de commande du système d’exploitation Windows.

Masque de sous-réseau  : Masque d’adresse 32-bits utilisé dans un protocole Internet pour préciser un sous-réseau donné. Peut se trouver en tapant « ipconfig /all » à l’invite de commande de Windows.

Pour trouver ces éléments dans un système d’exploitation Linux, remplacez la commande « ipconfig » par la commande « ifconfig ».

Câblage

 

Câble de catégorie 5 :

  • Câble réseau comprenant deux paires de fils de cuivre torsadés terminés par un connecteur RJ45.
  • Un câble Cat5 permet d’utiliser des fréquences allant jusqu’à 100 MHz et des vitesses allant jusqu’à 1000 Mbps.

Câble coaxial:

  • Type de câble métallique dont le fil central est entouré d’un isolant, puis d’une gaine de fils tressés mise à la masse.
  • Principalement utilisé dans l’industrie de la télédistribution, mais aussi fréquemment utilisé pour transmettre des signaux Ethernet dans les réseaux informatiques.

Câble optique :

  • Câble comprenant plusieurs fils de fibre de verre, pouvant chacun conduire des transmissions de lumière modulée.
  • Plus cher que les autres supports.
  • Non vulnérable à l’interférence électromagnétique.
  • Haut débit de transfert de données.

 

Configurations réseau

 

RL (réseau local) : Réseau d’ordinateurs s’étalant sur un petit secteur. La plupart des RL ne s’étendent qu’à un seul immeuble ou à un petit groupe d’immeubles.

Ethernet  : Architecture de RL permettant d’utiliser un débit de transfert de données allant de 10 Mps à 1 Gps. Cette architecture utilise des câbles Cat5 pour atteindre les vitesses désirées.

RLD (réseau longue distance) : Réseau d’ordinateurs s’étalant sur un secteur géographique. Habituellement, un RLD est composé de plusieurs RL.

Internet à large bande : Support de transmission à haute vitesse et haute capacité utilisant des câbles coaxiaux, optiques ou Cat5 et dont la bande est plus large que celle des lignes téléphoniques conventionnelles.

Accès Internet commuté  : Connexion qui utilise le réseau téléphonique public commuté plutôt qu’un circuit spécialisé. La connexion est établie à l’aide d’une ligne téléphonique, du logiciel du fournisseur de services Internet, d’un nom d’utilisateur, d’un mot de passe et d’un processus d’authentification assuré par le FSI.

Autre

 

Largeur de bande   : Quantité de données pouvant être transmises pendant une durée fixe; habituellement exprimée en bits par seconde ou en bytes par seconde.

Références

 

www.webopedia.com (anglais)

Networking Glossary http://iishelp.web.cern.ch/IISHelp/iis/htm/core/iigloss.htm (anglais)

http://fr.wikipedia.org/wiki/Accueil

Glossaire d’Internet au bout des doigts : http://www.cjl.qc.ca/iabdd/iabdd2000/glossaire.htm

 

Produit par :
Centre national de coordination contre l’exploitation des enfants
Services stratégiques et soutien opérationnel
Recherche et Développement