Gouvernement du Canada Gouvernement du Canada
   
English Contactez-nous Aide Recherche Site du Canada
Accueil Cyberaide.ca Rescol choix.org VG Taskforce
   
 

Centre national de coordination contre l'exploitation des enfants (CNCEE)

Système d’analyse contre la pornographie juvénile (CETS)

Contexte
En janvier 2003, le Service de police de Toronto (SPT) a communiqué avec la compagnie Microsoft afin de lui demander de l’aider à résoudre le problème de l’exploitation sexuelle des enfants en ligne. Après avoir examiné la situation, on a constaté que la collectivité policière canadienne devait apporter des améliorations dans certains de ces domaines. Un progiciel appelé CETS (Child Exploitation Tracking System) ou système d’analyse contre la pornographie juvénile résulte du partenariat établi entre le SPT et Microsoft. La contribution de Microsoft Canada à cette initiative est évaluée à environ 2,5 millions de dollars.

Depuis la création du système, de nombreuses forces de police participent à son développement. Le SPT a communiqué avec l’officier responsable du Centre national de coordination contre l’exploitation des enfants (CNCEE) afin de l’aider à présenter le système aux services de police à l’échelle du Canada. À l’époque et encore aujourd’hui, beaucoup a été fait par l’équipe technique du CNCEE, le secteur du dirigeant principal de l’Information (DPI) de la GRC, les Services juridiques et la Sous-direction de la sécurité ministérielle de la GRC afin de s’assurer qu’un tel système puisse être mis en oeuvre, tout en continuant de respecter les normes fédérales.

En janvier 2004, une rencontre visant à établir les exigences des utilisateurs du système a eu lieu à Toronto. Des délégués des services de police à l’échelle du pays, d’Interpol et du Royaume-Uni étaient présents. La plupart des participants ont souligné la nécessité de se doter d’un tel système et une rétroaction a été sollicitée. À la suite des efforts déployés par l’équipe du projet SAPJ, composée de Microsoft, du CNCEE, du SPT et du secteur du DPI de la GRC, le logiciel a été modifié en fonction des suggestions qui ont été formulées et un prototype a été présenté par le Service de police de Toronto.

Vision
La vision du produit est d’aider à accroître l’efficacité de la lutte contre l’exploitation des enfants fondée sur les renseignements en favorisant la collaboration et l’échange de renseignements au sein des services de police.

Le CETS rendra les services de police plus efficients en fournissant des outils qui faciliteront la gestion du très grand nombre de renseignements issus des enquêtes.

Mise en oeuvre
La version alpha du CETS est utilisée depuis mars 2004 et la version bêta sera utilisée d’ici le 20 septembre 2004. La version bêta fera l’objet d’examens approfondis par le CNCEE, l’OPP, le Service de police de Toronto et le groupe intégré de lutte contre l’exploitation des enfants de la Sureté du Québec. La version finale fera l’objet d’un examen final en octobre et doit être présentée en novembre pour la mise en oeuvre nationale prévue pour décembre 2004.

Le SPT collabore avec l’équipe technique du CNCEE afin de déterminer les services de police qui se spécialisent dans le domaine de l’exploitation sexuelle des enfants sur Internet et le Secteur du DPI de la GRC voit à ce que la technologie appropriée soit offerte. Le CNCEE participe également au développement du CETS et considère qu’il s’agit d’un outil indispensable pour l’aider à atteindre ses objectifs.

Le CNCEE/DPI ont déjà consacré beaucoup de temps et d’efforts et pris des engagements financiers; Microsoft et le SPT conviennent que le CETS devra résider au CNCEE lorsque la mise en oeuvre du système sera terminée.